Menu 
California highway
CaliforniaAbout-California.com
Découvrir
la Californie
Conduire
Découvrez le plus grand état des USA

About-California.com
sur votre mobile

Conduire en Californie  

Guide du visiteur

Conseils et astuces pour conduire en Californie

  • L'âge minimal pour conduire en Californie est de 18 ans. Les jeunes à partir de 16 ans peuvent conduire en conduite accompagnée, sous certaines conditions. 
  • Limitations de vitesse :  En zone urbaine la vitesse est limitée à 25 mph / 40 km/h, sur route la limitation normale est de 55 mph ou 90 km/h.  Sur autoroute ainsi que sur routes à 2x2 voies ou plus, la vitesse maximale autorisée est habituellement de 65 mph ou 105 km/h .
  • Permis de conduire : Les touristes en provenance d'autres pays peuvent normalement conduire en Californie avec le permis de leur pays, dès lors qu'ils sont en possession d'un visa touristique en cours de validité (normalement de 3 mois).
  • Les ceintures: Le conducteur ainsi que tous les passagers dans un véhicule doivent porter une ceinture de sécurité à tout moment.
  • Téléphones mobiles : L'utilisation au volant d'un téléphone portable, pour communications vocales ou pour envoyer ou recevoir des SMS est strictement interdit – sauf appareils complètement mains-libres.
  • Les SMS au volant : Il est interdit d'écrire, d'envoyer ou de recevoir des messages SMS au volant.
  • L'alcool au volant : la limitation californienne est de 0,08% d'alcool dans le sang – un taux qui correspond aux taux limite en France, dans la plupart des pays d'Europe et dans le plupart des pays développés..

   
Les voitures sont pour la Californie ce que sont les patins pour une patinoire, c'est-à-dire plus ou moins essentielles pour ceux qui veulent se déplacer..

Les visiteurs venant d'autres états des USA trouveront que les prix du carburant en Californie sont élevés; les visiteurs arrivant directement d'Europe les trouveront bon marché, mais pas aussi bon marché que dans d'autres états des États-Unis. Tout dépend de ce à quoi on est habitué. Mais quel que soit le prix des carburants en Californie, la Californie est un état où, pour la plupart des touristes, à l'exception de ceux qui visitent la Californie en autocar, une voiture est essentielle. Pratiquement la seule destination touristique en Californie qui peut être visitée sans voiture est San Francisco, ville avec une zone centrale touristique compacte et où les transports en commun, notamment les de tramways historiques légendaires, sont très appréciés

Mais à Los Angeles ? Disposer d'une voiture (ou de taxis) est incontournable ! Pour aller de Burbank, au nord de LA, jusqu'à Huntington Beach au sud, il faut compter plus d'une heure sur l'Interstate (l'autoroute) ... et bien plus que cela avec les transports en commun. Pour aller de la côte à la banlieue est de LA comptez encore plus de temps pour le trajet nord-sud. Ainsi à part les stars d'Hollywood et d'autres personnes qui disposent d'un hélicoptère privé, tout le monde prend la voiture - raison pour laquelle l'agglomération de LA est traversée par tant d'autoroutes; et raison aussi pour laquelle la ville est connue pour ses bouchons et son smog. Voyager entre les principaux sites de Los Angeles et les attractions touristiques – l'aéroport de LAX, le centre-ville, Hollywood, Universal Studios, Disneyland, Venice Beach, Long Beach et d'autres sites, est un processus qui prend du temps et nécessite une voiture.

Visiter les sites fabuleux du patrimoine naturel de la Californie nécessite également une voiture ou participer à un circuit organisé en car.

Les routes touristiques en Californie 

Mais conduire en Californie ne veut pas dire passer tout son temps sur autoroute. La Californie a également de nombreuses routes tranquilles et rurales, et notamment deux ou trois des meilleurs itinéraires touristiques aux États-Unis, des routes où on roule lentement ou doucement, et où visiteurs et touristes prennent le temps d'admirer le paysage 

California Highway 1

Il y a peu d'itinéraires touristiques aux États-Unis qui sont plus pittoresques que la Highway One qui longe la côte californienne.  La Highway 1 suit la côte de Rockport au nord, via San Francisco et Monterey, jusqu'à San Luis Obispo (près de LA) au sud. Pour parcourir a longueur totale de la Highway 1, c'est-à-dire plus de 1000 km (plus de 650 miles), il faut compter entre deux et sept jours, selon le temps qu'on met à admirer les vues, à découvrir les plages, à visiter les sites touristiques comme l'aquarium de Monterey, ou tout simplement à prendre le temps pour tout voir. La Highway 1 est fortement déconseillée à ceux qui souhaitent aller vite; c'est une route simple à deux voies, qui serpente le long de la côte . Ce n'est certainement pas l'itinéraire à prendre pour aller au plus vite de LA à San Francisco.

US Highway 101

La US Highway 101 est la plus à l'ouest des grands axes nord-sud aux États-Unis; elle va de près de Seattle, au nord, jusqu'aux alentours de Los Angeles au sud. Dans sa traversée des états de Washington et de l'Oregon, la 101 est une petite route qui serpente le long du littoral. Elle continue ainsi dans l'extrême nord de la Californie, depuis la frontière de l'Oregon jusqu'à Eureka, et de nouveau entre San Luis Obispo et Los Angeles, offrant de belles vues sur la côte et sur l'Océan Pacifique. Toutefois, dans d'autres parties de son parcours californien la 101 devient autoroute ou route importante à double sens. Entre Rockport et San Luis Obispo, là où la Highway 1 suit la côte, la 101 passe par l'intérieur ; au nord et au sud de San Francisco, c'est un axe principal, étant même la sortie principale vers le nord depuis la ville de San Francisco, et l'autoroute qui traverse le pont du Golden Gate.

US Route 66

Route 66
Highway 66
La Route 66, la légendaire «route mère», fait partie de l'histoire américaine. Ouverte dans les années 1930, c'était la première route transcontinentale reliant Chicago, le centre du Midwest, avec la côte californienne à Los Angeles. C'est la route empruntée par la famille Joad dans Les Raisins de la Colère de Steinbeck. Depuis de nombreuses années, la majeure partie de la Route 66 historique a été désaffectée; aujourd'hui les véhicules entrant en Californie depuis l'est arrivent surtout sur l'une des autoroutes transcontinentales I-10, I-40 ou I-70; mais quelques visiteurs, à la recherche du patrimoine historique,  entrent toujours dans l'état chaque année sur ce qui était la fameuse Route 66 ou Highway 66.
  La Route 66 historique entrait en Californie à la bourgade de Needles, sur la frontière avec l'Arizona – non loin de l'entrée en Californie de l'actuelle Interstate 40. De là elle poursuivait jusqu'à Santa Monica sur la côte. Bien qu'il soit difficile, sinon impossible de retrouver la route historique à l'ouest de San Bernadino, la partie est est encore là. En provenance de LA, quitter l'Interstate 15 à Victorville et vous pouvez ensuite suivre l'itinéraire historique désigné, jusqu'à la frontière avec l'Arizona - et au-delà.
  Aujourd'hui, les parties survivantes de la vieille Route 66 ont probablement autant ou aussi peu de circulation que dans les années 1930, alors qu'elles n'étaient qu'une piste. L'itinéraire vous emmène à travers des endroits avec des noms évocateurs tels que Bagdad (à peine plus qu'un palmier à côté des voies ferrées) et  Sibérie, noms qui rappellent comment cette partie du désert californien peut, même aujourd'hui, être brûlante en été et glaciale en hiver.
   Beaucoup de motels historiques, de garages et d'autres lieux de souvenir sont là pour rappeler à l'intrépide visiteur le patrimoine historique de la Route 66 et sa grande importance dans l'histoire de la Californie et de l'Ouest en général.

  Ce ne sont que trois des nombreux parcours pittoresques qu'offre la Californie. Il y en a beaucoup d'autres, notamment dans les montagnes et les déserts de l'est de la Californie, dans des régions comme Yosemite et Death Valley. En ce qui concerne les routes du désert, on doit rappeler aux visiteurs qu'il est essentiel de prendre beaucoup d'eau avec soi dans la voiture quand on roule en zone désertiques, même aux USA, et spécialement en été.

Les péages en California

La plupart des autoroutes et des routes de Californie sont gratuites. Cependant, il existe quelques petites sections à péage, notamment pour les ponts. Il y a un certain nombre d'autoroutes à péage dans le comté d'Orange, au sud de Los Angeles, et des péages sur des ponts tels que le pont du Golden Gate (péage uniquement dans le sens nord- sud) et les ponts traversant la baie de San Francisco (uniquement dans le sens est-ouest). Pour les ponts de San Francisco, le principe est donc simple. Vous payez pour entrer à San Francisco - entre 5 $ et 7,25 $ selon le pont; pas de péage à la sortie.
Le comté d'Orange peut être traversé sans péages sur la I-5.



Prix des carburants
C'est en Californie, parmi tous les états des USA, que normalement les carburants coûtent le plus cher. Cela peut surprendre les touristes qui s'imaginent que la Californie est l'endroit le plus automobilisé sur la planète. Mais tandis qu'une voiture est essentielle pour se déplacer dans les villes très étalées de la Californie, ou pour traverser ses grands espaces de désert ou de montagne, la dépendance automobile n'a pas été sans coût pour les Californiens, notamment le coût de la pollution urbaine. Ainsi, l'état taxe les carburants plus qu'ailleurs aux Etats Unis pour encourager citoyens et touristes à utiliser de plus petites voitures plus économes et moins polluantes, pour limiter
les dégâts environnementaux.

Visiter la Californie en train ? Non !

Alors que certaines parties de la Californie disposent d'un bon système de transports en commun, les visiteurs qui préparent leur séjour en Californie ne doivent pas s'imaginer qu'ils peuvent prendre le train pour aller de Los Angeles à San Francisco en trois ou quatre heures. Certes le trajet en train est possible - un train par jour - mais il faut 14 heures. Si dans certains sens la Californie est la plus européenne des états des USA, elle n'en est pas encore là en ce qui concerne le réseau ferroviaire. Une ligne à grande vitesse de SF à LA est à l'étude depuis de nombreuses années; mais dans le meilleur des cas, il est peu probable qu'elle se matérialise avant 2030 au plus tôt.
Pour conduire à l'étranger... d'autres guides

Conduire au Quebec - C'est l'Amérique du nord, mais tout est en français

Conduire en Espagne  - Guide du conducteur en Espagne

Conduire en Grande Bretagne - Prendre le volant en Angleterre et en Grande Bretagne

Conduire en  Belgique - informations essentielles (en anglais)

Conduire en  France -  Conduire en  France (en anglais)


Photo haut de page : Itsawab


Texes et autres photos © About-California.com




?